AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) JOSH HUTCHERSON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélène Lebon

avatar

◭ MESSAGES : 31
◭ INSCRIPTION : 28/08/2012
◭ AVATAR : Clémence Poésy
◭ PSEUDO : Magnetic

✕ VOISINS, VOISINES
◭ ÂGE: Vingt-cinq ans
◭ LOGEMENT: Premier étage, numéro un. Emile Zola
◭ CELLULAIRE:

MessageSujet: (M/LIBRE) JOSH HUTCHERSON   Mar 28 Aoû - 22:08



crédits : maya.
Mathis, Lebon
ne fait pas d'un ami l'égal d'un frère.
------------------------------------------------------
✮ PRÉNOM : Mathis. ✮ NOM : Lebon. ✮ ÂGE : Vingt-deux ans. ✮ SIGNE ASTROLOGIQUE: écrire. ✮ ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE : apprenti cuisinier dans un grand restaurant. ✮ SITUATION AMOUREUSE : écrire. ✮ ORIENTATION SEXUELLE : écrire. ✮ TRAITS DE CARACTÈRE : protecteur, attachant, têtu, obstiné, à l'écoute, perspicace, enfantin, naïf, responsable, influençable, loyal, impulsif. ✮ AIME : sa famille, la cuisine, les coco-pops, le sport, les jeux vidéos, sortir, faire la fête. ✮ AIME PAS : voir sa soeur se détruire ainsi, les chats, la pluie, les attractions fortes, les clowns, les orages.. ✮ AVATAR : Josh Hutcherson.

je suis ce que je suis
→ Matis a eu une enfance heureuse. Ses parents l'ont toujours chouchouté. Mais la personne de sa famille qu'il préfère le plus est certainement sa soeur, Hélène.
→ Il n'a jamais aimé les fréquentations d'Hélène, ni le fait qu'elle sorte avec Léo, ce bad-boy complètement toxico qui a entraîné sa soeur dans sa chute.
→ Mais depuis la mort de ce dernier, il est aux petits soins pour sa soeur. Il n'aime pas la voir ainsi. L'aider à remonter la pente est son principal objectif.
→ Sa passion est la cuisine. Il pourrait passer sa vie derrière les fourneaux. Son rêve? Ouvrir son propre restaurant gastronomique.

Citation :
« Tu te fous de ma gueule Hélène ?! » Affalée sur ton divan, tu tournes péniblement la tête vers ton frère. Son regard accusateur empli de reproche te fait esquisser une légère moue d'exaspération. Tu t'attends déjà à te faire rabattre les oreilles. A te faire sermonner comme une gamine de cinq ans. Peut-être qu'au fond, c'est que ce que tu es : une gamine de cinq ans qui a grandement besoin de se faire sermonner. Qu'on la secoue un bon coup et qu'elle se réveille enfin de cette léthargie bien trop persistante. Tu t'assois et ramènes les couvertures jusqu'à ton cou. Non t'as pas réellement froid, c'est juste que t'as pas envie qu'il voit tous les morceaux de chips qui parsèment le dessus de ton pyjama. « Ca fait deux semaines que t'es pas sortie. Ton appartement pue le renfermé, c'est un vrai souk et t'as vraiment une tronche affreuse. » Et bizarrement, ça ne t'affecte pas. Parce que toi aussi tu l'as remarqué. Toi aussi, tu te vois dépérir de jour en jour. Toi aussi, tu vois ton état se dégrader au fil des heures. Au fil des images de Léo qui défilent devant tes yeux. Mathis, il a toujours été comme ça. Toujours à être derrière toi. A chercher à te protéger. Alors que quand on y réfléchit, c'est toi la grande soeur. C'est toi qui devrait débarquer à tout bout de champs pour voir si tout se passe pour le mieux. Enfants, c'était le cas. T'étais assez forte pour endosser cette responsabilité. Pour aller à l'école, tu le prenais par la main et le rassurais avec des mots doux. Quand tu voyais son petit visage poupon s'illuminer, c'était une victoire à tes yeux. Vous vous entendiez à merveille, ce qui faisait la fierté de vos parents. T'étais heureuse. Vous étiez heureux. Et puis, un jour, tu t'es braquée sur toi-même. Tu sais plus trop à quand ça remonte. Certainement entre un chagrin d'amour et une crise d'adolescence qui sait. Quoiqu'il en soit, tu es devenue un être vulnérable et qui plus est, influençable. T'as commencé à faire des conneries. Tu faisais le mur. Tu fréquentais de la mauvaise graine qui t'as entraînée dans tous les plaisirs des vices de la vie. C'est là que t'as goûté à ton premier joint. C'est là que t'as commencé à coucher avec les beaux gosses du quartier. C'est là que t'es devenue l'ombre de toi-même. C'est là que t'as rencontré Léo. « Laisse-moi tranquille Mat. » Ta voix est rauque. Bon sang, t'as vraiment touché le fond ma parole.


Mathis et Hélène, c'est l'amour fraternel à l'état pur. Ils peuvent compter l'un sur l'autre. Même si aujourd'hui, Hélène n'est pas vraiment en état de pouvoir l'aider pour quoique ce soit. Mathis, c'est la seule personne qui lui donne encore l'espoir qu'elle peut se relever. Mathis souffre lui aussi de la perte de Léo, le petit ami défunt d'Hélène. Mais pas de la manière dont on pourrait le croire. Cette perte lui fait mal parce que c'est la cause de la souffrance de sa soeur. Et ça, c'est juste insupportable à ses yeux. Hélène lui est reconnaissante pour tout ce qu'il fait. Pour lui rappeler qu'un appartement, ça se nettoie de temps en temps. Pour lui avouer qu'elle a vraiment une face affreuse et qu'il serait temps qu'elle se bouge les fesses. C'est simple, sans lui, elle n'est rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène Lebon

avatar

◭ MESSAGES : 31
◭ INSCRIPTION : 28/08/2012
◭ AVATAR : Clémence Poésy
◭ PSEUDO : Magnetic

✕ VOISINS, VOISINES
◭ ÂGE: Vingt-cinq ans
◭ LOGEMENT: Premier étage, numéro un. Emile Zola
◭ CELLULAIRE:

MessageSujet: Re: (M/LIBRE) JOSH HUTCHERSON   Mar 28 Aoû - 22:08

blablabla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(M/LIBRE) JOSH HUTCHERSON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Alevins en nage libre = bébés posés sur le fond ?
» discus passage stade larve à la nage libre
» Libre comme l'air
» Clinique de Josh Lyon :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: CLIC CLAC ::. :: II) LES PERSONNAGES :: les futurs locataires :: les scénarios-
Sauter vers: